Il y a quelque temps, vous avez lu mes 3 mythes sur le café, le thé et le sommeil.

Pour continuer sur le sujet, aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une étude sur le thé et les hormones de stress.

Selon une étude de l’University College de Londres, le thé nous aiderait à contrôler notre cortisol, une hormone de stress.

Pour cette étude, les participants devaient abandonner leur consommation habituelle de thé, de café ou de boissons caféinées. Ils étaient ensuite divisés en 2 groupes.

Pendant 6 semaines, le premier groupe devait boire une boisson fruitée contenant du thé noir, alors que le second recevait une boisson identique contenant la même quantité de caféine, mais sans les ingrédients actifs du thé.

Le but était que ni les participants ni les chercheurs ne puissent savoir quel groupe consommait du thé, et quel groupe consommait la boisson caféinée sans thé.

À plusieurs moments durant l’étude, les 2 groupes étaient soumis à des épreuves stressantes, comme la menace de perdre son emploi, une accusation de vol à l’étalage ou autres événements stressants.

On leur demandait ensuite de préparer une réponse verbale à ces événements et d’argumenter devant une caméra.

Bref, les participants passaient un bien mauvais moment! 😉

Les épreuves déclenchaient exactement la même réaction de stress dans les 2 groupes : élévation de la tension artérielle, du rythme cardiaque, et du cortisol (hormone de stress). De plus, les 2 groupes déclaraient avoir ressenti un stress similaire.

Cependant, 50 minutes après l’événement stressant, les buveurs de thé avaient déjà mieux récupéré.

En effet, les hormones de stress des buveurs de thé avaient diminué de 47 %, comparé à 27 % pour le groupe qui buvait la boisson sans thé. C’est important, parce que selon les chercheurs, une récupération lente après des stress aigus serait associée à risque plus élevé de maladies cardiovasculaires.

Cette récupération rapide était aussi remarquée par les buveurs de thé, qui se disaient plus détendus après l’épreuve que le second groupe.

Finalement, les chercheurs ont aussi remarqué que les plaquettes des buveurs de thé demeuraient plus basses après le stress, ce qui réduirait le risque caillot sanguin et de crise cardiaque.

Bref, si vous êtes stressé et que vous consommez de la caféine… choisissez le thé au lieu du café ou des boissons énergisantes.

Vous serez tout aussi stressé pendant des événements troublants, mais vous récupérerez plus rapidement!


Jean-Denis Déraspe

Je suis Jean-Denis Déraspe, un auteur fasciné par la nature humaine et par tout ce qui améliore nos vies. J'ai une curiosité infinie pour les idées qui nous rendent plus heureux, plus en santé, moins stressés, plus productifs ou plus créatifs.

Voulez-vous vous joindre à moi? 🙂

Inscrivez-vous plus bas. Ensemble, nous apprendrons à faire les choses autrement pour avoir :

  • Moins de stress.
  • Une meilleure santé.
  • Plus de satisfaction au travail et dans la vie.

C'est 100 % gratuit et ça le restera toujours!

JOIN OUR NEWSLETTER
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Source :

Steptoe A, Gibson EL, Vuononvirta R, Williams ED, Hamer M, Rycroft JA, Erusalimsky JD, Wardle J. The effects of tea on psychophysiological stress responsivity and post-stress recovery: a randomised double-blind trial. Psychopharmacology (Berl). 2007 Jan;190(1):81-9. Epub 2006 Sep 30. Erratum in: Psychopharmacology (Berl). 2007 Jan;190(1):91. PubMed PMID: 17013636.