Vous le savez, je suis un grand fan de méditation pleine conscience. C’est un moyen simple pour réduire le stress et l’anxiété.

En fait, c’est la méthode que je vous propose dans mon livre, 1 Minute par Jour : Libérez-vous du stress et de l’anxiété.

Mais saviez-vous que cette méthode peut réellement transformer votre cerveau pour le rendre plus calme?

Voici comment…

Un cerveau plus calme et moins effrayé.

Notre cerveau possède une région responsable d’évaluer les menaces et de déclencher la peur. C’est la région de l’amygdale (à ne pas confondre avec “les amygdales”, qui sont situées dans votre gorge et qui deviennent douloureuses lorsque vous avez une infection).

Une étude en neurosciences de l’Université Stanford a constaté qu’au bout de huit semaines de méditation pleine conscience, l’amygdale des participants réagissait déjà moins.

Fascinant, non?

En huit semaines, le cerveau des participants s’était transformé et la région associée à la peur était moins active.

Des chercheurs de l’Université Harvard ont même démontré que la pleine conscience pouvait diminuer le nombre de neurones dans cette région de l’amygdale.

Donc, la région du cerveau associée à la peur était devenue moins active ET plus petite. Et ces changements correspondaient à une diminution de stress chez les participants.

88 % des participants étaient moins stressés…

Une foule d’autres études ont confirmé l’efficacité de la méditation pleine conscience pour réduire le stress et l’anxiété.

Par exemple, dans une étude publiée dans l’International Journal of Stress Management88 % des participants ont réduit leur niveau de stress grâce à la méditation pleine conscience.

Dans cette même étude, les chercheurs ont demandé aux participants :

« Sur une échelle de 1 à 10, quel impact le programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience a-t-il eu sur votre vie? »

La moyenne des réponses était de 9,2 sur 10!

Quand quelqu’un vous dit que cette méthode de réduction du stress a eu un impact de 9,2 sur 10 sur sa vie, c’est que la pleine conscience a changé sa vie.

Et ce ne sont là que quelques exemples… 

Le psychiatre Steven Selchen, conférencier à la faculté de médecine de l’Université de Toronto, résume très bien l’étendue des preuves scientifiques derrière la pleine conscience: « […] on publie plus d’un article scientifique par jour sur la méditation pleine conscience. La recherche est très vaste. »

Qu’en dites-vous?

La première fois que j’ai pris connaissance de ces études, j’étais à la fois enthousiaste, optimiste et, je dois vous l’avouer, un peu sceptique.

Mais j’avais besoin de faire quelque chose pour réduire mon stress et mon anxiété.

J’ai donc décidé de mettre mes doutes de côté et d’essayer la méditation pleine conscience. Je me suis engagé à la pratiquer pendant 30 jours, quoi qu’il arrive.

Même si j’ai trouvé l’exercice un peu exigeant au début, j’ai tenu le coup. Plus les jours passaient, plus j’en ressentais les bienfaits et plus j’étais heureux de mon choix.

Et je n’ai jamais abandonné depuis. Les bienfaits que j’en tire sont bien trop importants.

Pour en savoir plus sur cette méthode de gestion du stress et de l’anxiété, vous pouvez vous inscrire à mes leçons gratuites en cliquant ici.


Abonnez-vous ici. C'est gratuit.

 

Source : Shapiro, S., et al. (2005). Mindfulness-Based Stress Reduction for Health Care Professionals: Results from a Randomized Trial. International Journal of Stress Management, 12(2), 164-176.

Image : Lesly Juarez