C’est la panique! Comment ralentir nos pensées?

Les tourbillons de pensées, vous connaissez?

Vous essayez de réfléchir calmement et de prendre du recul. Rien à faire. Votre esprit est agité et il part en vrille dans une tempête de pensées anxieuses.

C’est étourdissant.

La méditation d’aujourd’hui devrait vous aider à vous recentrer durant ces périodes de turbulences.

Nous l’appellerons la méditation « 5-4-3-2-1 ».

Parce que, justement, elle implique de compter à rebours… Mais pas comme vous le pensez.

Voici comment vous y prendre…

Mangez en pleine conscience et relaxez une bouchée à la fois

À quelle heure mangerez-vous aujourd’hui?

Je pose la question parce que, tôt ou tard, j’imagine que vous prendrez le temps de manger.

Non?

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est d’utiliser cette collation ou ce repas pour méditer.

Oui, méditer en mangeant. C’est possible.

Et, honnêtement, c’est assez fascinant! 🙂

Alors, plutôt que de manger votre collation à toute allure en regardant votre ordinateur ou votre téléphone, pourquoi ne pas en faire un moment de pleine conscience?

Ça vous intéresse?

Méditer en marchant, c’est possible!

Ce matin, j’ai fait 3 minutes de méditation en marchant.

Je me suis dit que ça pourrait vous intéresser!

Comme chaque matin, je l’ai fait le plus simplement du monde.

Je me suis levé et j’ai démarré un chronomètre de 3 minutes. Avant de faire mon café. Et j’ai médité en marchant pendant 3 minutes.

C’est tout.

Ma méditation du jour était faite! Je me suis ensuite récompensé avec un excellent café. 🙂

Pourquoi compliquer les choses?

Arrêtez de chercher le moment parfait pour méditer. Dès que vous avez quelques secondes, faites-le. C’est tout.

Comment méditer en marchant?

C’est assez simple…

Le souffle : la base de la méditation pleine conscience

Aujourd’hui, nous allons pratiquer la base de la pleine conscience…

La méditation du souffle.

En pleine conscience, tout commence par le souffle. C’est votre ancre. Le point de départ de toutes les autres méditations.

D’où l’importance de commencer par elle.

Vous êtes prêt? Allons-y!

La méditation pleine conscience, c’est quoi?

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une discipline qui a changé ma façon de vivre le stress et l’anxiété.

Je la pratique tous les jours et je ne pourrais plus m’en passer.

Je parle de la méditation pleine conscience.

On l’appelle aussi mindfulness, présence attentionnée, ou présence attentive.

La pleine conscience est une forme de méditation.

Elle est pratiquée depuis plus de 2500 ans et elle a fait ses preuves.

En occident, elle est surtout connue depuis les travaux de Jon Kabat-Zinn, un professeur de médecine de Boston.

Voyant l’efficacité de la méditation pleine conscience, Kabat-Zinn a fondé la Clinique de Réduction du Stress et le centre pour la pleine conscience en médecine de l’université médicale du Massachusetts.

Car la science est claire: ça marche!

Chaque année, des centaines d’articles scientifiques sont publiés au sujet de la pleine conscience.

Et de plus en plus d’hôpitaux l’enseignent pour soulager le stress et la douleur chez leurs patients.

En fait, plusieurs facultés de médecine, comme celles de McGill et d’Ottawa, obligent leurs futurs médecins à suivre des formations sur la pleine conscience.

Si j’en ressens moi-même les bienfaits chaque jour, que la science a prouvé son efficacité et que des hôpitaux se sont mis à l’utiliser, je crois que la pleine conscience pourrait vous aider aussi.

La pleine conscience est une façon particulière de vivre le moment présent.

Ici, le but n’est pas de vous changer les idées pour vous calmer. Oubliez la visualisation de plages de sable blanc, de vagues, et de palmiers!

Vous le savez déjà: se distraire, c’est rarement efficace.

La pleine conscience, c’est tout le contraire.

Vous êtes ici et maintenant.

Peu à peu, vous vivez la réalité autrement… avec une petite distance. Au début, c’est subtil.

Mais plus vous pratiquez, plus les effets se font sentir.

La pleine conscience change votre façon de vivre vos émotions et de réagir aux situations stressantes de la vie de tous les jours.

Vous êtes moins bouleversé.

Vous êtes de plus en plus stable, même au cœur de la tempête.

La pleine conscience est un entraînement de l’esprit vers le calme et la sérénité.

Peu à peu, les zones de votre cerveau associées à la peur et aux menaces deviennent moins actives. Pour une même situation, votre cerveau et votre corps réagissent différemment.

Une méditation à la fois, vous vous transformez.

De la même façon qu’il est possible d’entraîner vos muscles pour qu’ils soient plus forts, plus rapides ou plus souples, vous pouvez entraîner votre cerveau pour qu’il devienne de moins en moins réactif et de plus en plus calme.

Et c’est ce que nous commencerons dès le prochain texte!

Pourquoi ne pas enseigner la méditation pleine conscience à nos enfants?

On le sait, nos enfants sont de plus en plus stressés. Assis dans les classes du matin au soir, leurs journées sont réglées au quart de tour. Devant l’obligation d’apprendre et de suivre le rythme imposé par leur classe, ceux-ci se sentent de plus en plus anxieux.

Pour leur venir en aide, des chercheurs ont eu l’idée de leur enseigner la méditation pleine conscience. Et ça marche.

La peur, la confiance en soi et l’action

« Faites, chaque jour, une chose qui vous fait peur »
– Eleanor Roosevelt.

Il y a deux façons de voir la relation entre la peur, la confiance en soi, et l’action. La première est que la confiance précède l’action, ce qui ressemble à ceci:

« J’ai confiance en moi, j’ose donc passer à l’action… »

« Je n’ai pas peur de cela (parler en public, aborder un étranger, quitter mon emploi, retourner aux études, etc.), j’ose donc agir… »

Cette façon de voir s’illustre aussi de la manière suivante:

« Si seulement j’avais plus confiance en moi, j’agirais… »

« Si seulement j’avais moins peur de cela, j’essayerais… »

Autrement dit, le manque de confiance en soi et la peur sont ici perçus comme les causes de l’inaction. La solution serait donc d’augmenter mon estime de moi ou d’atténuer ma peur pour réussir à passer à l’action.

Je ne suis pas un grand partisan de cette vision des choses.

Exercices de respiration antistress : La respiration alternée

Cet article est le second portant sur les exercices de respiration antistress, où je partage avec vous quelques techniques que vous pourrez facilement intégrer à vos journées pour réduire votre niveau de stress.

Aujourd’hui, je vous propose d’essayer la « respiration alternée », un exercice de respiration associé à la pratique du yoga.

Ce site ne fournit aucun avis médical, traitement ou diagnostic. Les déclarations ci-dessous sont importantes.
Avertissement médical | Mentions légales | Déclaration d'affiliation | Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | Droits d'auteur
Copyright © 2017 Jean-Denis Déraspe. Tous Droits Réservés.