Mangez en pleine conscience et relaxez une bouchée à la fois

  • Comment manger en pleine conscience ou mindfulness

À quelle heure mangerez-vous aujourd’hui?

Je pose la question parce que, tôt ou tard, j’imagine que vous prendrez le temps de manger.

Non?

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est d’utiliser cette collation ou ce repas pour méditer.

Oui, méditer en mangeant. C’est possible.

Et, honnêtement, c’est assez fascinant! 🙂

Alors, plutôt que de manger votre collation à toute allure en regardant votre ordinateur ou votre téléphone, pourquoi ne pas en faire un moment de pleine conscience?

Ça vous intéresse?

Ici, j’utiliserai une clémentine à titre d’exemple, mais vous pourriez tout aussi bien le faire avec n’importe quel aliment.

D’abord, observez votre souffle pour quelques respirations. Ressentez attentivement votre ventre qui gonfle et dégonfle.

Centrez-vous sur votre position assise.

Ressentez le dessous de vos pieds posés sur le sol. Remarquez le sol qui pousse sous vos pieds. Voyez quelles autres sensations sont présentes dans vos pieds.

Remontez le long de vos jambes pour « observer » attentivement chaque partie de votre corps qui est en contact avec la chaise.

Ressentez tour à tour vos cuisses, vos fesses, et le bas de votre dos.

Prenez la clémentine.

Si vous êtes seul, fermez les yeux. Sinon, fixez un point neutre sur un mur ou sur la table, comme si vous étiez perdu dans vos pensées.

Vous tenterez de « voir » la clémentine avec le bout de vos doigts plutôt qu’avec vos yeux.

Parcourez-la et découvrez sa texture, sa forme, sa température.

Approchez-la de votre nez et sentez attentivement son parfum d’agrume. Puis, percez la pelure une première fois en y plantant doucement vos ongles.

Observez comme elle cède sous la force de votre doigt. Pelez-la lentement et remarquez le bruit subtil de la pelure qui se détache du fruit.

Sentez son parfum s’intensifier.

Séparez doucement les quartiers en écoutant le son produit lorsqu’ils se détachent.

En prenant votre première bouchée, ressentez attentivement toute la coordination que ce simple geste demande à votre main, à votre bras, à votre mâchoire et à vos lèvres.

Imaginez que vous êtes un minuscule ouvrier aux commandes d’une gigantesque machine qui tente d’avaler cette clémentine.

Remarquez à quel point ces commandes sont complexes et fascinantes.

Approchez lentement le quartier de clémentine et ressentez son contact sur vos lèvres, vos dents et votre langue.

Explorez ce fruit avec votre langue, comme vous l’avez fait plus tôt avec vos doigts. Voyez si vous percevez déjà son goût subtil.

Coincez le quartier entre vos dents.

Avant de contracter votre mâchoire, observez combien votre langue est absente de l’écran de votre conscience.

C’est sur le point de changer radicalement.

Contractez votre mâchoire lentement, jusqu’à ce que le fruit explose. Ressentez le goût intense d’agrume qui vient d’atterrir sur les papilles de votre langue.

Vous venez de prendre une bouchée de clémentine en pleine conscience!

Libre à vous de poursuivre pour une seconde bouchée. Ou de vous remettre à manger à toute allure, comme vous avez l’habitude de le faire! 😉

Pourquoi ne pas le faire à chaque repas?

Aujourd’hui, je vous propose un défi. Pour chacun de vos repas et de vos collations…

Plutôt que de vous perdre dans votre écran d’ordinateur, de iPad, ou de téléphone, faites de votre première bouchée un moment de pleine conscience.

La première bouchée de chaque repas.

C’est tout ce que je vous demande.

Au bout de la journée, vous aurez accumulé plusieurs minutes de méditation, sans aucun impact sur votre emploi du temps.



 

Image : Luke Michael

Ce site ne fournit aucun avis médical, traitement ou diagnostic. Les déclarations ci-dessous sont importantes.
Avertissement médical | Mentions légales | Déclaration d'affiliation | Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | Droits d'auteur
Copyright © 2017 Jean-Denis Déraspe. Tous Droits Réservés.